Séjours & Images : la Chine 2014, au fil du Qi

Séjours & Images : Chine 2014, au fil du Qi

Benoît Valerio est le responsable administratif de l’École.

Il m’a confié ses impressions sur le séjour en Chine organisé en 2014.
La thématique du séjour : la pratique du Qi Gong.

Une expérience très positive, lui laissant un souvenir agréable et prenant, l’occasion pour lui comme pour ses compagnons de route, de découvrir et de partager des moments mémorables.

L’occasion m’est donné de vous faire part de ses souvenirs et de quelques photos glanées au cours de l’échange.

 

Le séjour a duré 3 semaines, en quatre étapes : 3 jours sur Pékin, 1 semaine à Xi’an, 1 semaine à Wudangshan et 3 jours à Nanchang.

La culture, les hommes & l’histoire

La Cité Interdite

Départ le 14 Avril pour un atterrissage à Beijing.
Le séjour commence par 3 jours de visite et une introduction historique et culturelle : le groupe découvre la Cité Interdite 紫禁城, lieu de symbole et d’histoire. Un dépaysement certain en terme d’architecture, d’immensité (72 ha dont 50 ha de jardins, plus de 100 000 mètres carré) et de mystère : le lieu est bâti selon des codes de construction particuliers, basé sur une géométrie symbolique. Le spirituel et le temporel ici fusionnent.

Le long des portes qui vont vers le cœur de la Cité, lieu de demeure pour l’empereur, centre de tous les centres, le groupe a pu admirer de nombreux quartiers et de nombreuses salles aux architectures diversifiées, selon les fonctions des résidents.
Première confrontation entre l’actuel et le passé pour le groupe qui se perd dans l’immensité et les codes inconnus.

Le temple du Soleil

La visite se poursuit au temple du soleil à Jianguomen. Le temple se trouve dans un parc, très fréquenté par la population pékinoise. L’occasion de rencontres spontanées et de goûter à une certaine douceur de vivre. Quelques temples bouddhistes magnifiques se laissent aussi admirer dans les environs et le groupe semble mesurer l’ambiance et les rythmes locaux.

Partage et rencontres dans le parc : Vincent Adolf kiné-ostéopathe et professeur d’ECH à l’EMCQG s’essaie à un jeu de raquettes local.

le Qi Gong Médical

Le Centre de Qi Gong Médical

Le groupe prend part à la Pratique, dans un lieu dédié au soin par le Qi Gong Médical.
Benoît m’expliquait que le lieu fonctionne comme une clinique : il se compose d’un bâtiment réservé aux soins, muni de logements dans ses alentours pour l’accueil des résidents.
On y traite de nombreuses pathologies, qui peuvent être lourdes.
Benoit me cite des cas cliniques de cancer (cancer du foie) et le cas d’une femme, venue pour un AVC (accident vasculaire cérébral) lui ayant fait perdre la parole : suite à son hospitalisation, elle décide de venir faire sa rééducation par le biais du Qi Gong et trois semaines après, elle chantait à la soirée de départ du groupe.

Des professeurs-soignants guident à la pratique du Qi Gong thérapeutique quotidienne, régulière : jusqu’à six heures par jour.

On se fait intime du Qi par la posture et la respiration, il y a des séances communes mais aussi des moments de pratique individuelle dans le lieu, ouvert à la nature.

On apprend le Qi Gong thérapeutique pour soi, mais aussi pour l’autre : ainsi, certains membres du groupe ont pu échanger avec les patients résidant au centre, durant la semaine. 

Wudang Shan

Vient le moment de rejoindre l’un des berceaux historiques de l’art interne en Chine : les monts Wǔdāng 武當山, chaîne de montagnes située dans le Hubei et référence du taoïsme, avec ses nombreux monastères.

Sur une étendue d’à peu près 400km², la chaîne culmine à 1612 mètres avec le pic TianZhu. Un lieu de nature, consacré à la découverte du Dao et son enseignement, occupé depuis le début du 7ème siècle.

Wu Dang, c’est un lieu haut-perché, un espace immense de verticalité et de paysages.
Sur place, le groupe découvre de nombreuses pratiques méditatives, mentales comme physiques. L’occasion de garnir sa mémoire de belles rencontres et de points de vue.

Le soir comme dans la journée, on peut observer divers pratiquants en art interne, peaufinant leur gongfu. Des moments inspirants pour le groupe, eux-mêmes venus « travailler le Qi » dans ce lieu mythique. 

Aux alentours, le groupe trouve une nature féconde, travaillée dans la simplicité par une population d’agriculteurs. Ils aident à la collecte du thé dans la tranquillité du monde. Moment de recueil et d’échange pour finir ce séjour dans les montagnes. 

Nanchang

Dernière étape à l’Université de Médecine Chinoise de Jiangxi, à Nanchang. Une ville dans la ville, immense complexe dédié à l’étude, accueillant plus de 20 000 étudiants en médecine chinoise à l’année.
Un dépaysement certain pour les étudiants venus observer le fonctionnement de la médecine chinoise dans son pays d’origine.
De nombreux services en fonction des outils thérapeutiques : acupuncture, tuina, pharmacopée…
La grandeur, l’omniprésence et la diversité étonnent certainement. 

Bilan

A l’écoute des souvenirs de Benoit, j’ai pu apprécier le plaisir qu’il a éprouvé à échanger et partager de bons moments d’amitié avec la population chinoise mais aussi au sein du groupe.
Pour lui, le mélange des activités, les rencontres, les longues heures de pratique de Qi Gong lui ont laissé plus qu’un souvenir, une transformation certaine dans sa manière d’aborder la médecine chinoise. Un ressenti partagé par la majorité du groupe.
La diversité des lieux et des thèmes rencontrés a donné du grain à moudre aux participants, leur permettant de mesurer l’aspect polymorphe du Qi Gong, ses dimensions individuelles, médicales, spirituelles, historiques etc.
Finalement, une belle expérience pour tous et l’assurance de la réitérer rapidement, pour de nouvelles découvertes.